Créer une entreprise : les 10 choses qu’on ne m’avait pas dites

1. De la difficulté de définir son positionnement

Mon idée semblait claire : contrôleur de gestion de profession, je ne voulais pas changer de métier, mais l’exercer différemment, en proposant à des entreprises trop petites pour embaucher une personne de mettre en place des outils simples de suivi d’activité et de gestion de la performance.

J’ai rapidement intégré la nécessité de ne pas trop insister sur ce terme « contrôleur de gestion » : la plupart des gens ne savent pas trop ce que c’est, la notion de « contrôle » n’est pas positive, on pense à « contrôle fiscal », « contrôleur de train » et l’uniforme gris qui va avec, bref, on ne voit que le côté austère des notions que ce mot recouvre, sans apprécier toute la valeur ajoutée que cela peut apporter à l’activité d’une entreprise.

Je ne compte plus le temps passé à la conception et à la rédaction de mes supports de communication, de mes fiches produit… pour arriver à un résultat, certes satisfaisant, mais qui est appelé à évoluer régulièrement en fonction des réponses du marché. That’s life…

2. OUI, un bon business plan, c’est important !

A notre époque où la source principale d’informations sur tous les sujets s’appelle Internet, ce n’est pas compliqué de trouver réponse à cette question initiale : « je veux monter ma boîte, comment faire ? ». C’est en revanche un peu plus complexe de faire le tri et de savoir quelles sont les étapes incontournables et dans quel ordre il faut faire les choses…

Lire la suite

Publicités